Syrah - Vin de Genève Domaine du Paradis

Syrah 33 – Révélation d’un millésime!

Le Paradis fête ses 33! Ah ouais ?! Super, mais ses 33 quoi ? Et bien figurez-vous qu’on a posé notre 33ème vendange avec le millésime 2015.

Jusque-là, on vous concède que le symbole – celui qui motiverait la fête de la décennie – est plutôt nébuleux. Pour tout vous dire, on a décidé de célébrer une Syrah simplement et diablement exceptionnelle, la Syrah 2015. Tellement au-dessus de toutes celles qu’on avait eu le plaisir de vinifier, par la qualité extrême du millésime, qu’il nous fallait la canoniser ! C’est chose faite, avec le Diable Rouge 2015, ou “Syrah 33” pour les initiés.

Sérigraphiée

Habillée de sérigraphie, et uniquement dans son costume Magnum, on vous ouvre son coeur durant le mois de décembre. Comprenez par là qu’elle est en dégustation au caveau, comme son ami le SanOGM, durant le mois de décembre uniquement.

Vin Genève - Domaine du Paradis

millésime

Issue d’une sélection parcellaire spécialement fine, nous avons décidé dans les dernières semaines avant les vendanges de donner toutes les chances à notre parcelle des Coteaux de Charny de produire une Syrah plus concentrée et plus intense. À l’origine, nous travaillons déjà nos parcelles de Syrah pour les adapter à des rendements limités, et nous avons ajouté à cela un passerillage sur souches pour gagner en concentration dans les baies.

 

Ce n’est pas une technique barbare issue des recherches d’un vieux barbu dans une grotte du pré-jurassique, c’est juste une technique consistant à sectionner la branche à fruits 14 jours avant la date de récolte prévue. Privées de leur alimentation en eau, les grappes vont se concentrer par évaporation d’eau au fur et à mesure des jours. Mais attention, le trop est l’ennemi du mieux, nous ne passerillons QUE le 50% à 60% des grappes, il faut aussi garder une certaine acidité bienvenue pour maintenir le vin dans le temps.

Elle vient d’ici! Les coteaux de Charny.

Médias sociaux

Instagram

Instagram a retourné des données invalides.

Suivez-nous