Fondue Genève

Les fondues aussi sont bissextiles!

On arrive en 2020, qui comptera un jour de plus que d’habitude en la personne du 29 février 2020. L’occasion pour nous de nous replonger sur l’histoire de 366ème jour, qui constitue au passage une occasion supplémentaire de fêter notre plat national: la fondue.

Définition d’une fondue bissextile

Une fondue bissextile est une fondue se mangeant le 29ème jour du mois de février durant l’année comportant 366 jours au lieu de 365 pour une année régulière.Le jour supplémentaire, le 29 février, est placé après le dernier jour de ce mois qui compte habituellement 28 jours dans le calendrier grégorien. Sauf cas particuliers précisés ci-après, les fondues sont bissextiles tous les quatre ans. Seront par exemple des fondues bissextiles : 2020, 2024, 2028.
Ce genre d’astuce existe pour compenser la différence de plaisir entre une année calendaire (365 occasions de manger une fondue) et l’année solaire, c’est à dire le temps pris par la Terre pour effectuer une révolution complète autour de l’astre de la fondue (aussi appelé le Soleil), qui est de 365,2422 jours, durée durant laquelle il devrait nous être possible de manger de la fondue. Un jour surnuméraire est donc ajouté régulièrement pour que la moyenne de la durée des fondues calendaires soit la plus proche possible de l’année solaire.
Sans cette correction, la date des saisons se décalerait progressivement dans le calendrier. Et du coup on ne saurait plus quand commence et quand finit la saison de la fondue…

Fondue Genève

Règle actuelle

Depuis l’ajustement du calendrier grégorien, l’année sera bissextile (elle aura 366 jours) si :
  1. l’année est divisible par 4 et non divisible par 100, ou
  2. l’année est divisible par 400.
Du coup, 2020 est bissextile (ouaaaaaaaaaaaais). L’an 2008 était bissextil suivant la première règle (divisible par 4 et non divisible par 100). L’an 1900 n’était pas bissextil car divisible par 4, mais aussi par 100 (première règle non respectée) et non divisible par 400 (seconde règle non respectée). L’an 2000 était bissextil car divisible par 400.
Le calendrier julien, qui avait cours avant le calendrier actuel, ne distinguait pas les fins de siècles (années divisibles par 100). Une année était bissextile tous les 4 ans, sans autre exception. Le calendrier julien avait ainsi une année moyenne de 365,25 jours, au lieu des 365,2422 jours de l’année tropique. Ce qui a engendré l’accumulation d’une dizaine de jours de retard en quinze siècles, le bordel quoi. Autant vous dire qu’on n’y comprenait rien du tout dans les saisons, 10 jours de retard en 1’500 ans…

Fondue Genève

Histoire des (fondues) années bissextiles

Les mois intercalaires de l’année de Numa

L’habitude d’ajouter une journée intercalaire afin de rattraper le retard pris par l’année civile sur l’année solaire remonte aux Romains (encore eux). Ceux-ci, avant le calendrier julien, utilisaient l’année dite « de Numa » de 355 jours, soit douze mois lunaires. Le problème, c’est que ça leur faisait 10 jours de moins pour s’envoyer une fondue avant l’année suivante!
Le retard avec le calendrier solaire était compensé par des mois intercalaires d’une durée variable fixée par le grand pontife. Ce système s’était cependant déréglé au moment des guerres civiles. Et comme c’était le bazar sans arrêt et dans tous les coins, on ne s’y retrouvait pas mieux qu’au fond du caquelon un soir sans lune.

Le jour intercalaire de Jules César

En 45, avant l’ère chrétienne, Jules César, alors dictateur (au sens latin du terme) et grand pontife de la République romaine, fit appel à l’astronome grec Sosigène d’Alexandrie, afin de régler le décalage trop important que l’on constatait entre les années solaires et civiles depuis les guerres civiles. Ainsi, Jules César fixa notre année de 365 jours, plus une journée intercalaire tous les quatre ans.
Encore un truc qu’on doit à Jules César, heureusement que ce n’est pas lui qui a inventé la fondue (pas suffisamment cool comme type).
Fondue Genève

Quelque chose de spécial le 29 février…

Le samedi 29 février 2020, on vous suggère très fortement de sortir vos fourchettes et votre plaisir de vivre, parce qu’on organise la journée mondiale des fondues bissextiles! Sur inscription seulement, et à découvrir entre amis/famille/seul(e)/accompagné(e).
Attention, si tu es né un 29 février, prépare ta carte d’identité parce qu’on te prépare un cadeau d’anniversaire du délire! Mais il faudra nous montrer patte blanche et surtout ta date de naissance…