Domaine du Paradis

Des abeilles? Mais quelle ruche idée!

Nous sommes début juillet, les chaleurs commencent à monter et les journées sont bien longues. Les fleurs sont de sortie, tout est au rendez-vous pour nos abeilles du Jardin des Senteurs!! Retour sur notre première expérience de dresseurs d’abeilles.

Apiculteur et abeilles

D’où vient une idée pareille ?

Installer des abeilles quelque part dans le Jardin des Senteurs, ça faisait un moment que ça nous trottait dans la tête. L’univers à part créé par Roger est tellement propice à la rêverie et au laisser-aller, entourés de fleurs et de plantes, il ne manquait que les abeilles pour ajouter un petit bourdonnement bienvenu à tout ça. Après avoir pris quelques contacts dans le milieu de l’apiculture, le hasard nous a fait rencontrer Ariane! Apicultrice à ses heures perdues et passionnée des abeilles et de leur monde, dont la grande motivation est de faire vivre des abeilles par ici ou par là, Ariane nous a proposé d’installer quelques ruches au fond du Jardin. On s’est laissés faire, évidemment !

Résultat de la première expédition ?

Ariane s’occupe très régulièrement des ruches qu’elle a installées. La plupart du temps nous ne la voyons pas travailler, discrète comme une de ses abeilles! Cette fois-ci elle nous prévient: « je passe pour une récolte de miel, ça vous dit de m’accompagner ? ». Un peu l’artiste! Ni une ni deux, Rosette enfile la deuxième combinaison de protection, et c’est parti pour le briefing! Quelques minutes plus tard, c’est la découverte du monde intérieur des abeilles, cadre après cadre, de la poésie à tous les étages! Les explications d’Ariane nous font prendre conscience de l’organisation sans faille de ces petites volantes, de l’hygiène de la ruche à l’organisation du travail et de la survie, tout est dingue pour nous autres novices.

Apiculture abeilles

Apiculture abeilles

Et maintenant, quoi ?

Et bien maintenant, pour tout vous dire, on ne sait pas! Ce miel nous allons en avoir un petit peu, d’abord pour nous, ensuite on verra! Le but premier c’est de faire vivre ces abeilles au contact de notre Paradis, pour le reste c’est un peu « qui vivra verra » si vous voyez ce qu’on veut dire.

 

Toujours est-il que, pour l’avoir goûté à la source et ensuite à la tartine, ce miel c’est une sacrée tuerie! Floral, goûtu, présent, c’est un vrai du Paradis… Si demain il y en a assez pour tout le monde, on vous le fera savoir, restez connectés ;-)!